Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
13 mars 2019 - Session 2

13 MARS - Session 2 : 14H- 15h45

Débat inspirant "La controverse des expertises" 

Organisé par la Commission nationale du débat public

Le droit à l’information, une information accessible, contradictoire et transparente est la condition première du droit à la participation. Et pourtant, les instances de participation n’ont que peu de possibilité de recourir à l’expertise. Plus encore, l’expert qui se dit « rationaliste » ne se reconnaît pas dans l’expertise citoyenne et la rationalité du quotidien qui s’expriment dans les procédures participatives.

La logique de l’expert s’oppose-t-elle à celle de la participation ? La participation est-elle possible sans la rationalité de l’expertise ? Comment et doit-on clarifier les controverses ? Peut-on parler d’expertise citoyenne ? Autant de questions qui traversent les procédures de participation quels que soient les projets dont nous avons à connaître. Vivons une expérience inspirante et éclairante de confrontation ou de combinaison des expertises.

Modératrice :

Danae MOYANO-RODRIGUEZ, chargée de mission à la CNDP

Avec l'intervention de : 

Michel BADRÉ, Conseiller au Conseil économique, social et environnemental, représentant des associations et fondations agissant dans le domaine de la protection de la nature et de l’environnement

Romain GALLART, représentant de l'association APPUII

Chantal JOUANNO, présidente de la CNDP Sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la région Poitou-Charentes, conseillère auprès du directeur central de la sécurité publique: Chantal Jouanno a exercé des fonctions très diverses au sein de l’État avant d’intégrer en 2003 le cabinet du ministre de l’Intérieur. Elle a ensuite, entre mai 2007 et février 2008, occupé le poste de conseillère pour le développement durable, chargée notamment de suivre le Grenelle de l’environnement, à l’Élysée. Nommée présidente de l’Ademe en février 2008, elle est devenue secrétaire d’État à l’Écologie en mai 2009 puis ministre des Sports en 2010. Elle est élue sénatrice de Paris en 2011 et a occupé à partir de 2015 la fonction de vice-présidente en charge de l’environnement et de l’aménagement du territoire de la région Île-de-France. Elle a quitté ses engagements politiques en octobre 2017. Le 22 mars 2018, elle a été nommée présidente de la CNDP sur proposition de Nicolas Hulot.

Françoise VERCHÈRE Ancienne élue locale ( Maire de la commune de Bouguenais jusqu'en 2008, et conseillère générale jusqu'en 2015), elle est actuellement co-présidente du CéDpa et membre de l'Atelier Citoyen Nantes-Atlantique. Ces deux associations ont fourni une grande partie de la contre-expertise sur le dossier de Notre-Dame-des-Landes. 

Yves VÉRILHAC, Directeur général de la Ligue de protection des oiseaux 

 

Débat inspirant "Datascience, opendata, data for good : quelle utilisation des données dans la participation ? " 
Organisé par Décider ensemble 

L’objectif de ce temps est de présenter et de discuter la manière dont les données peuvent être mobilisées, sous différentes formes, pour soutenir la participation et l’engagement citoyen. Le débat réunira plusieurs acteurs qui mettent en oeuvre des initiatives de production, d’analyse, de visualisation des données à des fins d’information, d’engagement et de co-production avec le citoyen. De la science citoyenne au contrôle citoyen de l’action publique, des « citoyens-capteurs » aux « citoyens-contributeurs », qu’apportent et que signifient ces nouvelles données? Quel type de participation citoyenne peut-on développer à partir des données? 

Avec l'intervention de : 

Laurence ALLARD, co-fondatrice de Labo Citoyen, membre du collectif Air Citizen en résidence à la Cité des Sciences et maître de conférences en sciences de la communication, Lille-IRCAV-Paris 3

Marine ALBARÈDE, chargée de développement innovation, numérique et data chez Scop La Péniche

Lucas PIESSAT, Co-fondateur chez Skoli

Oriane PIQUER-LOUIS, Mémopol

Miranda SCULTHORP, NordOuvert, Montréal QC

 

Atelier "Brainstorming citoyen"
Organisé par les Offices jeunesse internationaux du Québec

Un atelier d’idéation visant à trouver des solutions aux problèmes qui limitent la transition démocratique. Nous réfléchirons à des moyens d’augmenter la participation électorale et l’implication non partisane et aux liens entre ces deux types d’engagements citoyens. Les participants seront appelés en premier lieu à soulever les freins qui empêchent cette grande transition, puis ils seront appelés à trouver des solutions créatives pour résoudre ces problématiques. Cet atelier a du même coup comme objectif de faire expérimenter au participant une méthode de cocréation qui peut être utilisée dans leurs milieux.

Avec l'intervention de :

Béatrice ALLARD : elle co-anime le podcast 25%, qui instaure un dialogue entre la jeunesse et les dirigeant.es. Elle s’intéresse aux impacts que les technologies peuvent avoir sur les processus démocratiques. Elle poursuivra ses études en droit à l’Université d’Ottawa grâce à la bourse Loran.

William Des MARAIS : étudiant québécois en relations internationales, riche d’une expérience dans le domaine social et politique, malgré son jeune âge, et cofondateur de 25%, un balado qui a pour mission d’inclure les jeunes dans les débats de société et faire valoir leur voix auprès des dirigeants.

Partage d'expériences "Tiers-lieux sur les territoires ? Création et animation de lieux hybrides aux impacts multiples" 
Organisé par la Quincaillerie

Le Tiers-Lieu n'est pas qu'un espace de coworking, un incubateur ou un fablab...Il est bien avant tout un lieu d'échanges de savoirs entre différents publics, un lieu de vie qui en fait un laboratoire d'innovation sociale et sociétale, utilisant l'informatique non pas comme une fin en soit, mais un outil favorisant le faire ensemble, et interrogeant des thématiques telles que la coconstruction des politiques publiques, l'appropriation de l'espace publique par les citoyens, les circuits courts ou bien encore l'économie circulaire... 

Imaginé sur les bases des logiciels libres et de l'Open Source, son personnel et sa communauté rappellent souvent qu'il n'existe pas un modèle de Tiers-Lieux prédéfinit, que ses méthodes et ses actions sont récupérables et modifiables par toutes et tous (sous réserve que ses évolutions soient de nouveau partagées), et que ce lieu doit s'adapter au contexte de son territoire et répondre aux besoins locaux en étant à l'écoute de toutes les initiatives. 

Sous la forme d'une table ronde, les intervenants vous feront part de leurs expériences dans la création et l'animation de différents lieux, mais aussi l'approche territoriale par la mise en réseaux de ces lieux à échelle départementale (Creuse - Réseau Téla).

Avec l'intervention de :

Pascal DESFARGES, Agence Retiss, commissaire pour la Biennale Internationale de design de Saint-Étienne / Biennale des Territoires « La Manufacture de la ville : la cité contributive » 

Pierre JEANNOT (Cofondateur des Ateliers de la Mine - Réseau TELA) : Pierre Jeannot a développé depuis dix ans une activité en entreprise individuelle alliant toutes les pratiques (animation d’équipe, musique, vidéo, arts plastiques et design...) misent au service de l’organisation de projet, de la communication et de l’enseignement ( Lycée et IUT). Fort d’un positionnement ancré sur son territoire, les centres d’intérêts où il s’exécute sont majoritairement au service des collectivités et des commandes institutionnelles autour des politiques publiques. Il se construit et enrichie sa pratique en intégrant l’ensemble des compétences nécessaires pour répondre aux projets. 

Philippe PONSARD, Conseiller Communautaire, Délégué à la Communauté d’agglo du Grand Guéret en charge du Tiers-Lieux « La Quincaillerie»

Baptiste RIDOUX (Coordinateur de projets / Concierge de la Quincaillerie - Communauté d'Agglomération du Grand Guéret) : Depuis 2009, chargé de mission TIC pour le Pays de Guéret, il s’occupe d’ateliers d’initiation pour les séniors, de sensibilisation à l’usage de réseaux sociaux dans les établissements scolaires, de l’administration d’un parc de hot-spot wifi dans les lieux opportuns du territoire… Très impliqué dans le tissu associatif culturel Guéretois, il souhaite dynamiser un territoire, certes rural, mais où l’innovation à tout à fait sa place. Plaçant l’outil informatique comme un vecteur d’innovation sociale, le mouvement des tiers-lieux correspond tout à fait à son état d’esprit : « Le travail n’est pas où l’on va, c’est ce que l’on fait ! » 

 

Test d'outil "Do it yourself : organiser son tribunal pour les génération futures" 
Organisé par Usbek et Rica

Les générations futures ne sont jamais représentées juridiquement. Et pour cause : elles n’existent pas ! Avec Usbek & Rica, les générations futures deviennent enfin « sujets de droit ». Faire saisir tous les enjeux d’une grande problématique d’avenir, c’est le pari du Tribunal pour les Générations Futures, qui reprend les codes de la conférence en y apposant la scénographie d’un procès. Un format original et décalé pour interroger le monde qui vient et susciter le débat autour de thématiques qui vous importent ou secouent votre communauté.

À partir d’une question polémique, un jury tiré au sort dans la salle délivre son verdict « dans l’intérêt des générations futures » après une série d’interventions (réquisitoire, témoignages, plaidoirie).

Avec la licence TGF +, Usbek & Rica permet à toute organisation d’utiliser le format et la marque Tribunal pour les Générations Futures sur la base d'un cahier des charges que nous sommes ravis de vous présenter. 

Avec l'intervention de : 

Capucine LEBEAU, en charge du Tribunal pour les Générations futures 

Lluis PINO, en charge du Tribunal pour les Générations futures

 

Atelier "La participation, vecteur d’innovation dans le logement social"
Organisé par l'Union sociale pour l'habitat

Comment, dans un contexte de ressources de plus en plus contraint et d’émergence de nouveaux enjeux sociétaux, les organismes Hlm peuvent-ils développer des démarches d’innovation frugale avec les habitants et ce afin d’améliorer leurs conditions de vie ?

A partir d’une rapide introduction rétrospective sur l’histoire de la participation des habitants dans le secteur Hlm, une présentation sera faite des nouvelles formes de participation. A l’appui de trois expériences menées localement, cette séquence sera l’occasion d’échanger sur les conditions de réussite des dynamiques participatives dans la durée et des externalités de ces modes de faire entre professionnels et parties prenantes à l’échelle de l’habitat et de la ville.

Avec l'intervention de :

Jean-Michel BEREGOVOY, adjoint au Maire, ville de Rouen

Hélène DEVAUX, association BVGM

Céline DI MERCURIO, Cheffe de mission innovation sociale et RSE, Union Sociale pour l’Habitat

David MONTEIRO, Responsable Département Gestion sociale, Gestion urbaine et Politiques urbaines, Union Sociale pour l’Habitat

Lorraine PEYNICHOU, atelier PPLV

Emilie SOCCIMARRO, cheffe de projet développement et appui, Conseil National de liaison des Régies de Quartier

Guy VIDAL, Président du Directoire, 1001 Vies Habitat

Un représentant d’Absise (sous réserve)

Ressources documentaires :

Lien : vidéo de présentation de l'association BVGM

 

 

 

 

 

 

Atelier " Comment associer les citoyens à un projet communal d'avenir ?" 
Organisé par Lavelanet

Lavelanet, ville rurale de 6000 habitants, a connu les impacts de la désindustrialisation de la fin du XXe siècle. Pour donner un nouveau souffle à la ville et lui redonner une certaine attractivité, après avoir fixé une feuille de route lors d’un séminaire prospectif intitulé «Lavelanet 2050», la municipalité a engagé différentes actions volontaristes: OPAH, démolition d’immeubles insalubres, lancement du Territoire à Energie Positive et Croissance Verte (TEPCV), aménagement de la coulée verte et des forêts urbaines, aménagement des espaces public,… Mais surtout la ville a délibérément choisi de s’appuyer sur la participation des habitants à travers notamment l’animation de la Maison des Projets.  

Depuis 2014, avec l’étude de reconquête du centre ancien, les habitants sont associés à la réflexion de l’avenir de leur territoire. En 2016, l’inauguration de la Maison des Projets est venue consolider cette démarche de co-construction d’un projet d’avenir entre la municipalité, les habitants et acteurs locaux. Différentes méthodes d’animation et de mobilisation (théatre forum, parcours commenté, marches exploratoires, café débat…) ont été proposées afin d’établir une culture commune en vue de la création d’un collectif d’habitants. L’objectif est d’accompagner les habitants dans la mutation du territoire pour construire une ville écologique tournée vers l’innovation. 

Cette initiative a donné un nouveau souffle à la ville en associant les habitants et acteurs locaux autour d’un travail pérenne et régulier pour construire la transition écologique urbaine et sociétale du territoire.

Avec l'intervention de : 

Camille COSTE, chargée de mission participation des habitants / Maison des Projets : Diplômée d’un master de sociologie à l’Université Toulouse Jean-Jaurès intitulé Politiques Environnementales et Pratiques Sociales en 2016, je me passionne pour toutes les réflexions et démarches liées à l’implication et la participation des habitants dans la transition environnementale et écologique des territoires. Une fois le master en poche, la ville de Lavelanet me donne l’opportunité d’expérimenter mon savoir-faire en terme de démarches participatives. Depuis 2016, j’anime donc la Maison des Projets, lieu d’information, d’échange et de concertation et je coordonne le contrat de territoire (dispositif expérimental de la Politique de la Ville).

Jean-Luc TORRECILLAS, adjoint au maire en charge du contrat de territoire et du patrimoine: Après une formation brevet de technicien agricole, il a suivi un diplôme tourisme en Afpa, puis en animation (Beatep) et enfin, en formation de formateur (Dufres). Il est à ce jour adjoint au maire de Lavelanet en charge du Contrat de territoire et du CLSPD (délégué communautaire, mise en place du CISPD). Il est également président du Groupe de recherches archéologiques de Montségur et ses environs. Il est passionné de spéléologie et d'histoire. 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus